Tout a commencé en 1921 avec la première horloge programmable

pour cages d'escaliers, mise au point par le fondateur de notre entreprise, Paul Schwenk, pour éviter que la lumière n'y soit allumée en permanence : c'est ainsi qu'est né le premier produit basse consommation de Theben. Cet avènement a abouti en 1930 au développement de la minuterie d'escalier « ELPA », couronnée de succès.

 

Ce nom alimente depuis lors l'imaginaire : s'agit-il des initiales du nom de ses deux enfants Ellen et Paul ? Ou de l'abréviation de « Elektrischen Pendel-Automat » (interrupteur automatique oscillant électronique) ? Peu importe : ELPA est devenu un symbole de qualité dans le domaine des minuteries d'escalier et joue aujourd'hui encore un rôle des plus importants.

« Employez le temps, il nous échappe si vite ! »

En 1928, Paul Schwenk fit inscrire cette phrase, extraite du « Faust » de Goethe, dans le hall de réception du nouveau bâtiment de la société de la Reinsburgstraße 103 à Stuttgart. Répartis sur cinq étages, 30 salariés y produisaient des horloges programmables pour cage d'escalier et des minuteries. L'idée d'un éclairage de cage d'escalier à économie d'énergie occupait déjà l'esprit de Paul Schwenk en 1917 lors de la réalisation de sa pièce de maîtrise. En 1930, il atteint son objectif : la première minuterie de cage d'escalier ELPA automatique « ELPA » avec pendule et contact par tube de mercure est fabriquée en série. C'est le début d'une incroyable histoire jalonnée de succès : avec plus de 30 millions d'appareils vendus, ELPA devient synonyme de minuterie de cage d'escalier.

Déménagement à Haigerloch

Démocrate convaincu, Paul Schwenk se montre critique vis-à-vis du Troisième Reich. Pour échapper à la Gestapo de Stuttgart, il recherche une maison plus appropriée à la campagne. Il en trouve une à Haigerloch. L'ancienne auberge « Rose » devient le nouveau siège de l'entreprise après quelques transformations substantielles. Après la mort de Paul Schwenk, en 1944 et la réforme monétaire de l'automne 1948, Paul Eberhard Schwenk, son fils, entame la reconstruction de la société. L'entreprise familiale connaît rapidement un nouvel essor. Les commandes affluent et de nouveaux visages, parmi eux le futur Directeur Werner Herl, viennent renforcer l'équipe qui s'est caractérisée jusque lors par sa fidélité et sa stabilité.

La maison Rose devenue de plus en plus étroite, la construction d'un nouveau bâtiment débute dans la Hohenbergstraße : les premiers à déménager sont les ateliers de découpage, forage et tournage (production de pièces), ils seront ensuite suivis d'autres secteurs de production après une extension des nouveaux locaux. L'année 1970 marque l'installation définitive de tous les salariés sous le même toit de la Hohenbergstraße, dans un espace spacieux et moderne.

Histoire 1961 Usine de Theben nuit 1
Histoire 1964 Production
Histoire 1971 Production
Histoire 1984 Production 4
Histoire 1984 Production 5

L'innovation de la passion

Une entreprise familiale prospère conjugue la quintessence de la tradition et l'innovation. Les familles des fondateurs Herl et Schwenk cultivent depuis près de 100 ans l'habitude de concevoir des produits innovants autour des thèmes de l'efficacité énergétique et du confort. Un aperçu des innovations et des brevets élaborés jusqu'à aujourd'hui :

Historie 1977 theben timer

En 1977 Theben dépose le brevet du « disque giratoire de réglage »,  qui sert aujourd'hui encore à la commutation immédiate entre les programmes journalier et hebdomadaire dans les horloges programmables analogiques et les thermostats programmables tels que le modèle RAMSES 782. Un brevet pour le "minuteur" a été demandé la même année et 30 millions ont été vendus.

Première minuterie numérique TERMINA 1000

En 1983, TERMINA 1000 est la première horloge programmable digitale de Theben : le boîtier blanc abrite 2,2 kg de haute technologie pour des dimensions de 257 x 128 mm. Très rapidement, ses dimensions sont revues à la baisse et, en 1984, la TR 611 d'une largeur de 35 mm seulement est dotée de six boutons de commande pour offrir un très grand confort de commande.

RAMSES 1983 - avec télécommande de téléphone

Depuis 1995, Theben est membre de la « KNX Association » et collabore avec d'autres fabricants leaders pour faire de KNX l'un des standards reconnus à l'échelle mondiale. L'année 1984 marque le lancement sur le marché du thermostat programmable digital RAMSES 797. Avec sa télécommande téléphonique, innovation de l'époque, ce thermostat offre la possibilité de mettre le chauffage en marche via la ligne téléphonique et d'économiser de l'énergie, tout en trouvant une température agréable une fois de retour à la maison.

Histoire 2003 LUXOR

En 2005, nous avons développé la première commande domotique. LUXOR pouvait être programmé en utilisant un tournevis sur l'actionneur. La simplicité d'installation reste invariablement un de ses atouts majeurs.  Son successeur intelligent conçu en 2017, LUXORliving, ne déroge pas à ce principe.

Theben Haigerloch, production Madertal

Von Haigerloch in die Welt

La petite entreprise familiale souabe créée par Paul Schwenk et sa femme Lydia à Stuttgart en 1921 s'est transformée en une entreprise internationale prospère spécialisée dans les secteurs de la programmation horaire et de l'éclairage, de la régulation du chauffage et de la gestion technique de bâtiment KNX.

  • 1971 : la première filiale de distribution à l'étranger est fondée en France sous le nom « Theben S.a.r.l. ».
  • 1973 : la création de la filiale « PEZET GmbH », spécialisée dans l'outillage et la plasturgie dans la zone industrielle Madertal, permet de développer davantage la production au siège de Haigerloch.
  • 1992 : la filiale italienne « Theben S.r.l. » est fondée à Milan.
  • 1996 : la reprise et la création de la filiale Timeguard Ltd. à Londres, permet à Theben AG d'investir en Grande-Bretagne.
  • 2001 : l'entreprise élargit sa palette de solutions OEM avec le développement du service commercial « tts - theben technische systeme ».
  • 2007 : avec la reprise de la société « High Technology Systems AG, Schweiz (HTS) », l'inventeur suisse du détecteur de présence, la société « Theben (Schweiz) AG » devient « Theben HTS AG ».
  • 2008 : Theben s'engage dans le domaine du Smart Meterin et est aujourd'hui la seule entreprise à pouvoir proposer une passerelle homologuée selon la norme PTB-A 50.7.
  • 2010 : l'implication sur le marché asiatique est fortement élargie et un établissement ouvre à Singapour.
  • 2013 : avec la création d'un établissement au Pays-Bas en 2013, la présence sur le marché local est fortement renforcée.
  • 2017 : quatre d'un coup ! Theben créé des établissement et des filiales en Suède, Finlande, Norvège et Australie.